Vermifuge pour chat

Élever un chat, c’est s’engager pour une période de 12 à 16 ans à veiller sur sa santé, son bien-être et son confort. Parmi les gestes santé à adopter, l’administration d’un vermifuge pour chat est obligatoire.
Qu’est-ce qu’un vermifuge ? Comment l’utiliser ? Quel est l’intérêt de vermifuger son chat ? A quelle fréquence vermifuger son chat ? Combien coûte un vermifuge pour chat ? Quel vermifuge pour chat choisir ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le vermifuge.

Qu’est-ce que le vermifuge pour chat ?

Le vermifuge pour chat est un médicament servant à soigner l’animal d’une parasitose. Il s’agit d’une infestation de vers dans le système digestif de l’animal. Le vermifuge aide donc le chaton ou le chat adulte à lutter contre les vers parasites se logeant dans ses organes digestifs. Il peut s’agir de vers plats comme les ténias, ou de vers ronds tels que les ascaris et les ankylostomes. Notez cependant que certains vers peuvent attaquer d’autres organes comme le cœur ou les poumons.

L’infestation de vers peut entrainer plusieurs problèmes de santé chez le chat :

  • Troubles digestifs
  • Perte de poids
  • Diarrhée
  • Ternissement du pelage
  • Anémie
  • Occlusions intestinales
  • Fatigue

Il existe deux types de vermifuge pour chat : le vermifuge chimique et le vermifuge naturel.

L’action du vermifuge chimique est différente de celle du vermifuge naturel. En effet, la solution chimique détruit directement les vers ronds et plats se trouvant dans le système digestif de l’animal. Ses effets sont immédiats. Si cette solution est la plus efficace, elle doit être utilisée avec précaution. Veillez à lire avec attention les indications sur la boite. En effet, une surdose peut endommager la flore intestinale et occasionner des vomissements et diarrhées.

Le vermifuge naturel, quant à lui, est une solution à base de plantes. Contrairement au vermifuge chimique, il ne tue pas les parasites. Son mode d’action est de limiter leur prolifération dans le système digestif de l’animal. Son efficacité est donc plus relative. Cela permet d’empêcher l’évolution des vers et de prévenir une infestation. Le traitement à base de vermifuge naturel n’est donc pas recommandé en cas de parasitose. Au moment de l’achat, il faut prendre le temps de vérifier les ingrédients du produit. En effet, certaines plantes utilisées peuvent provoquer une réaction allergique chez certaines races de chat.

Top 3 des meilleurs vermifuges pour chat

Le marché propose une large gamme de vermifuges pour chat. Certains sont plus efficaces ou plus chers que d’autres. Pour vous simplifier le choix, nous avons sélectionné pour vous les trois meilleurs vermifuges pour chat. Leur rapport qualité-prix est excellent.

Vetocanis Sirop Canifuxe 130 Ml

Vetocanis Sirop Canifuxe 125 ML - Lot de 2
13 Commentaires
Vetocanis Sirop Canifuxe 125 ML - Lot de 2
  • Contient des plantes qui favorisent l'élimination des parasites intestinaux et contribuent au bon fonctionnement des intestins
  • Pour chats et de chiens
  • Volume net : 125 ml
Traitement anti-vers pour chat et chien, Vetocanis Sirop Canifuxe 130Ml  est un vermifuge en sirop buvable à base de plantes sélectionnées pour leurs vertus antiparasitaires. Cette solution ne fait pas qu’éliminer les vers, elle prend également soin du système digestif de l’animal. Il peut être utilisé 15 jours après la naissance, ensuite toutes les 3 semaines chez les chatons, et tous les 3 mois chez les chats adultes.

Il est possible de le mélanger à la nourriture de l’animal. Cette solution buvable renferme de l’eau, du sucre, des huiles essentielles, des extraits de plantes (fougère, fleurs de carthame, écorce de fruit de grenadier), de l’acide citrique, du benzoate de sodium et du sorbate de potassium.


Vermifuge Advantage Chat – 4 pipettes

Bayer Advantage 80 Chat/Lapin 4-10 kg 4 pipettes antiparasitaires
343 Commentaires
Bayer Advantage 80 Chat/Lapin 4-10 kg 4 pipettes antiparasitaires
  • Antiparasitaire externe pour chat et lapin, contre les puces (en pipettes)
  • Diffusion en moins de 12h
  • Efficace jusqu'à 4 semaines après application
  • Utilisable chez le jeune chat dès 8 semaines et lapin dès 10 semaines et sur la femelle gestante ou en lactation
  • Efficace sur le chat / lapin mouillé
Vermifuge pour chat, l’antiparasitaire Advantage Chat-Lapin 4-10kg s’administre par pipette. Ce produit convient pour les chats et les chatons. Il peut être employé dès 15 jours après la naissance. Ce vermifuge est efficace contre les vers ronds comme les nématodes. Il comprend quatre pipettes.

Biocanina milbetel vermifuge pour chats 2 comprimés

Biocanina milbetel vermifuge pour chats 2 comprimés
15 Commentaires
Biocanina milbetel vermifuge pour chats 2 comprimés
  • Biocanina
  • Le vermifuge Milbetel de Biocanina est un puissant antiparasitaire qui viendra a bout des vers ronds et des vers plats de votre chat. Au bon goût de viande, ce vermifuge assurera une protection longue durée à votre chat. Ce vermifuge convient pour les chats de plus de 2kg et comprend 2 comprimés.  
Le vermifuge Milbetel du laboratoire Biocanina s’administre par voie oral via comprimé. Pour faciliter l’ingestion, le pelliculage du comprimé est aromatisé à la viande et devrait donc susciter rapidement l’intérêt de votre chat.
Idéalement, ce vermifuge est à administrer pendant ou juste après le repas « principal » de votre chat (vous pouvez par exemple le faire juste après lui avoir rempli sa gamelle).

Comment utiliser le vermifuge pour chat ?

Le vermifuge est disponible sous plusieurs formes. Il faut faire son choix en fonction de l’âge de l’animal et de son comportement face à un médicament.

Les vermifuges en pipette sont recommandées si votre chat refuse d’avaler quoi que ce soit en dehors de sa nourriture. Plus pratique qu’un comprimé, ce produit est à appliquer directement sur la peau du chat, de préférence dans le cou, une zone que votre chat ne peut pas lécher. Il faudra donc tenir les poils de part et d’autre de manière à former une ligne sur laquelle verser le contenu de la pipette. En cas d’infestation de vers, un rappel doit être effectué au bout de quelques jours après la première prise. La pipette a donc un double avantage : elle s’administre très facilement et ne risque pas de perturber la flore intestinale de votre chat.
Personnellement, c’est la solution que je recommande.

Le vermifuge peut également être présenté sous forme de pâte orale conditionnée en seringue graduée. C’est la façon la plus facile pour l’administrer. Il est possible de le mettre directement sur la langue du chat, ou encore le mélanger à sa nourriture. Le dosage dépend du poids de l’animal. Une graduation correspond au traitement de plus ou moins de kilos de poids corporel. Une seule prise par seringue est recommandée. En général, ce type de vermifuge n’exige pas une diète préalable.

Le vermifuge pour chat est également disponible sous forme liquide. Dans ce cas, la meilleure manière de l’administrer est de l’ajouter à la ration alimentaire de votre chat. La prise peut se faire en plusieurs fois, pendant deux ou trois jours consécutifs, en fonction de la marque du produit. La posologie dépend également de son poids. Une seringue doseuse graduée en kilo est généralement livrée avec le produit pour permettre un dosage précis à chaque prise.

Des vermifuges en forme de comprimés ou de gélules existent également. Leur taille varie selon les marques. La dose diffère également en fonction du poids de l’animal. Pour faciliter l’administration du médicament, certains fabricants ont donné à leurs produits un gout et un parfum apprécié par les chats. La prise peut se faire avant ou après le repas selon le produit. Cette solution nécessite toutefois d’être plus vigilant car il y a une limite d’âge ou poids minimal à respecter pour certains vermifuges sous forme de comprimé.  Cette information est indiquée sur l’emballage ou la notice du produit.

Le vermifuge en injection est une alternative à la pipette. Son administration est réservée aux vétérinaires.  Pour protéger efficacement le chat contre tout risque d’infestation de vers, il doit être vacciné deux à quatre fois par an. La fréquence d’administration varie en fonction du mode de vie de l’animal. Elle est moins fréquente chez les chats d’intérieur qui ne sortent presque jamais. Cette solution convient aux animaux difficiles qui refusent qu’on les touche ou qu’on leur fasse avaler des médicaments.

Notre sélection de vermifuge naturel

Il existe une gamme de vermifuge pour chat qui prend de plus en plus d’importance : le vermifuge naturel. Elaboré à partir d’éléments naturels, il s’administre de la plus simple des façons : mettre quelques gouttes dans la gamelle de nourriture ou d’eau de votre chat.

Autrefois peu efficace, ils sont aujourd’hui aussi performants que n’importe quel vermifuge, sans les potentiels inconvénients (diarrhée, difficulté d’administration, etc.)

Pets Purest Vermifuges anti-parasitaire 100% naturel

Pets Purest Vermifuges anti-parasitaire 100% naturel pour les chiens, les chats, la volaille, les oiseaux, les lapins et les animaux domestiques. Enlève efficacement tous les vers, ascaris, ankylostome, trichocéphale et ténia. 1-2 ans d'approvisionnement
37 Commentaires
Pets Purest Vermifuges anti-parasitaire 100% naturel pour les chiens, les chats, la volaille, les oiseaux, les lapins et les animaux domestiques. Enlève efficacement tous les vers, ascaris, ankylostome, trichocéphale et ténia. 1-2 ans d'approvisionnement
  • VERMIFUGES NATURELLE LA PLUS SURE ET LA PLUS...
  • ALIMENTATION SIMPLE ET LONGUE DURÉE: Notre...
  • FABRIQUÉ AVEC SEULEMENT LES INGRÉDIENTS 100%...
  • PAS DE PRODUITS CHIMIQUES CACHÉS ET NASTY:...
  • TUE TOUS LES VERS: Notre formule naturelle...
Le vermifuge Pets Purest est un vermifuge naturel qui traite tous les types de vers qui peuvent infester votre animal de compagnie.  Pour l’utiliser, disposez entre 5 et 10 gouttes sur la nourriture ou dans l’eau de votre chat pendant 2 à 3 jours. Ce produit est également utilisable en prévention.

 

Pourquoi vermifuger son chat ?

Pour quelle raison doit-on donner du vermifuge à son chat ? C’est simple, l’animal n’est pas capable d’éliminer tout seul les parasites qui vivent à l’intérieur de son corps. Or, ces derniers peuvent avoir des répercussions graves sur sa santé.

Deux types de vers

Dans la catégorie des vers ronds on retrouve les vers ascaris de 10 cm de long qui se propagent via le placenta ou via l’allaitement. Ce type de parasite attaque donc essentiellement les chatons. En cas d’infestation, les victimes peuvent souffrir d’un épisode de diarrhées, d’une hypersensibilité aux maladies, et d’un ventre ballonné.
Plus dangereux, mais moins fréquents que les vers ascaris, les ankylostomes se transmettent aussi durant la tétée. On les observe généralement chez les chats à la campagne ou en élevage. Une infestation peut provoquer une anémie, voire la mort de l’animal.

Dans la catégorie des vers plats, le plus courant est le ver solitaire (ou ténia), scientifiquement appelé Dipylidium caninum. La longueur de ce ver peut atteindre 80 cm. Ses œufs sont évacués par les selles. Ils sont éliminés avec les anneaux ou segments du ver, dont la forme s’apparente à celle des grains de riz. On peut les observer dans les selles de l’animal ou au niveau des poils se trouvant autour de l’anus. Le ténia peut se transmettre en avalant ses œufs ou par des puces contaminées. La présence de ce ver peut affecter gravement la santé de votre chat et réduira drastiquement son appétit (et donc son poids).

D’autres parasites comme les protozoaires peuvent également infecter l’intestin grêle du chat. Ils sont dangereux puisqu’ils peuvent entrainer une perte de poids progressif.
Il faut également mentionner les coccidies, qui attaquent également l’appareil digestif de l’animal.

Les modes de contamination les plus fréquents

Les vers intestinaux peuvent être contractés de différentes manières :

  • En ingérant des vers vivants présents dans son environnement, le chat risque de souffrir d’une infestation de vers ronds en l’absence d’un traitement préventif.
  • En mangeant une proie déjà contaminée par des vers. Il peut s’agir d’une souris, d’un rat ou encore d’un mulot.
  • Des puces infectées.
  • Via le placenta.

Pour mieux protéger son chat, il est important de le vermifuger régulièrement, sans attendre qu’il tombe malade.

L’intérêt de vermifuger son chat

Le vermifuge pour chat consiste à le protéger de l’infestation des vers et aussi de détruire les vers qui sont en train de faire des ravages à l’intérieur de son système digestif. Cette opération est obligatoire pour préserver la santé et le bien-être de l’animal, et donc pour prolonger son espérance de vie.

Source

Quels sont les risques à ne pas vermifuger son chat ?

Pour le chat

Ne pas vermifuger son chat favorise la prolifération des vers dans le système digestif et les autres organes de l’animal. Cela a pour conséquence majeure l’altération de sa santé.

La présence de ver en quantité importante dans le tube digestif peut, entres autres, provoquer un amaigrissement chez le chat. Elle peut également entrainer des carences, étant donné que les vers sont capables d’absorber les nutriments apportés par la nourriture. Cela peut causer un affaiblissement chez le chat adulte, un problème de croissance chez le chaton. L’infestation massive peut aussi causer une baisse de l’immunité. Le chat devient alors plus sensible aux infections.

L’absence d’une vermifugation peut aussi avoir une conséquence grave sur la santé du chat. Elle peut causer des troubles digestifs et dermatologiques. Les vers peuvent causer des lésions dans le tube digestif. Il est important de savoir que les vers intestinaux peuvent être à l’origine d’une perte de poils chez les chats. Il peut également provoquer des démangeaisons et autres sensations désagréables chez l’animal.

Les symptômes peuvent varier d’un type de ver à un autre. Les signes peuvent aussi être différents selon le niveau d’infestation et l’âge de l’animal.  Cependant, on remarque des signes communs comme la diarrhée, le ballonnement du ventre, manque de vitalité, présence de traces dans les selles, etc. En cas d’infestation importante, l’animal peut trouver la mort. Les risques sont encore plus importants chez les chatons.

Pour l’homme

Certains vers intestinaux du chat peuvent aussi se transmettre à l’homme. C’est le cas du ténia nommé Dipylidium caninum qui peut provoquer chez l’être humain des troubles de l’appétit, des nausées, des douleurs abdominales. Le ténia scientifiquement connu par echinococcus multilocularis, peut également être responsable de la formation de kystes dans le cerveau, les organes respiratoires et dans le foie. Ces manifestations sont les signes d’une maladie appelée échinococcose alvéolaire.

Les risques de contamination sont plus élevés chez les enfants, puisqu’ils n’ont pas encore les bons réflexes d’hygiène. Ils sont souvent en contact avec des objets infestés et ne sont pas encore en mesure d’évaluer les dangers auxquels ils s’exposent en mettant par exemple leur main sale dans la bouche.  Or, sachez que les ascaris sont capables de se développer dans l’intestin humain. La seule manière d’éviter ces vers est de vermifuger régulièrement son chat, de nettoyer régulièrement sa litière, et bien sûr d’inculquer les meilleures notions d’hygiène chez l’enfant.

Quand et à quelle fréquence vermifuger son chat ?

Concernant les chatons, la vermifugation doit commencer 15 jours après la naissance. Elle doit ensuite être effectuée toutes les deux semaines jusqu’à l’âge de trois mois. Jusqu’à ses 6 mois, la vermifugation doit être réalisée une fois par mois. Au-delà, les chats qui ne sortent jamais doivent être vermifugés 1 à 2 fois par an. Pour les chats ayant un accès à l’extérieur, une vermifugation par trimestre est recommandée (4 fois par an).

Chez les femelles reproductrices, la vermifugation est conseillée deux à trois jours avant l’accouplement. Il est également essentiel de la vermifuger deux semaines avant et trois semaines après la mise bas.

Si vous avez plusieurs chats, la vermifugation doit se faire en même temps, le même jour et même date. Cela limite la contamination et évite également l’oubli.
La fréquence de vermifugation peut aussi varier selon l’environnement dans lequel le chat évolue ainsi que de l’effectif de chats qui y vivent.

Combien coûte en moyenne du vermifuge ?

Le prix d’un vermifuge pour chat varie largement selon la marque et le mode d’administration.  Les comprimés font partie des solutions les plus répandues. Plusieurs vétérinaires les recommandent en raison de leur facilité d’emploi. Le prix d’un comprimé oscille entre 5 et 15 €.

En ce qui concerne les vermifuges en pipettes, ils sont aussi (voire plus) efficaces que les comprimés. Leur mode d’administration est, quant à lui, bien plus simple. Pour rappel, ce type de vermifuge s’applique sur la peau de l’animal, de préférence sur sa nuque. Il pénètre ensuite sa peau pour atteindre le système digestif infesté par des vers. Le prix de cette formule se situe entre 10 à 20 €. Il varie selon le poids du chat et la quantité de produit contenu dans la pipette.

Pour ce qui est des vermifuges liquides, leur prix va de 7 à 20 € selon le poids de l’animal et la contenance de la seringue dans laquelle ils sont conditionnés. Si vous préférez le vermifuge en injection pour votre chat, le prix varie d’une clinique à l’autre et aussi de la qualité du produit employé.

Vermifuge pour chat
4.1 (81.62%) 37 votes