Tout savoir sur les problèmes rénaux chez le chat

Les reins sont des organes qui jouent plusieurs fonctions importantes. Chez l’homme comme chez le chat, ils aident à gérer la pression sanguine et la production des hormones. Aussi, ils stimulent la moelle osseuse pour qu’elle produise davantage de globules rouges et éliminent les déchets du sang. La détérioration des reins de votre chat peut entraîner une série de problèmes de santé. Toutefois, un diagnostic précoce et un bon soin peuvent améliorer la qualité et la durée de vie de votre animal. Que faut-il vraiment savoir des problèmes rénaux chez le chat ?

Les problèmes rénaux chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

L’expression « problèmes rénaux » est utilisée pour désigner l’insuffisance rénale, la maladie rénale ou la défaillance rénale. Ces maux surviennent lorsque les reins ne sont plus entièrement fonctionnels. Ce dysfonctionnement peut entraîner une accumulation de substances nocives dans le sang. Le chat souffrant donc d’un problème rénal peut développer une anémie et plusieurs autres maladies même si vous lui donnez la meilleure croquette pour chat.

Les reins des chats possèdent un système de filtration composé de milliers de tubes microscopiques (néphrons). Ces organes peuvent toujours fonctionner si certains de ces tubes sont endommagés. Par ailleurs, si plusieurs néphrons cessent de fonctionner, votre chat peut souffrir d’insuffisance rénale.

Les différents types d’insuffisance rénale chez le chat

Il existe deux types de problèmes rénaux chez le chat. Chacun diffère par ses causes et ses options de traitement.

Insuffisance rénale aiguë

Ce type de maladie rénale survient soudainement, en quelques jours ou semaines. Les chats de tout âge peuvent souffrir de cette affection. Elle peut survenir à la suite d’une exposition de votre chat à un produit toxique. Le cancer du rein et les infections rénales peuvent aussi être à la base de ce mal.

Sachez aussi que les causes d’insuffisance rénale aiguë peuvent différer d’un chat à un autre. Par exemple, chez un chat british shorthair, ce problèmeest souvent dû à la déshydratation. Lorsque vous constatez que votre animal se fatigue, mange moins et vomit beaucoup, il y a de fortes chances qu’il souffre d’une insuffisance rénale aiguë.

Insuffisance rénale chronique

Chez les chats atteints par ce mal, les reins cessent de fonctionner progressivement sur une longue période (plusieurs mois ou années). Ce type d’insuffisance rénale peut potentiellement conduire à une insuffisance rénale totale.

L’insuffisance rénale chronique chez le chat peut être causée par les blocages intestinaux et les kystes. Elle est aussi causée par les maladies auto-immunes. Le chat qui souffre de ce mal perd beaucoup de poids en peu de temps. De plus, il perd aussi l’appétit et émet beaucoup d’urines.

Les symptômes des problèmes rénaux chez un chat

Si vous avez un chat atteint de problèmes rénaux, vous pouvez remarquer de nombreux symptômes typiques. Parmi ceux-ci, il y a la faiblesse et le manque d’appétit. Vous avez aussi :

  • La mauvaise haleine ;
  • La dépression ;
  • La déshydratation ;
  • Une soif excessive ;
  • La diarrhée (peut contenir du sang) ;
  • Les vomissements (peuvent contenir du sang) ;
  • Et la perte de poids.

En plus de ces symptômes, lorsque votre chat a un dos arqué et des mictions fréquentes, il souffre probablement d’insuffisance rénale. La démarche raide est un signe que les reins de votre chat sont douloureux. En effet, l’insuffisance rénale (chronique) peut évoluer au fil du temps. Elle peut prendre plusieurs années, sans être remarquée.

Au moment où vous remarquez les symptômes, la maladie peut avoir déjà progressé et serait à son stade final. À ce niveau, vous constaterez que votre chat aura des yeux ternes et enfoncés. Il serait impossible pour lui de marcher et il va dégager une mauvaise odeur corporelle. Votre animal aura aussi une incontinence urinaire ou intestinale, des convulsions et des spasmes. Bien que plus d’un de ces symptômes soit présent, il se peut que vous ne les voyiez pas tous. Il peut également y avoir une amélioration soudaine de ces manifestations, mais ne vous laissez pas tromper.

Quelles sont les différentes solutions aux problèmes rénaux chez le chat ?

L’objectif du traitement d’une maladie rénale est de ralentir la progression du mal et de gérer les symptômes. Cependant, comment s’y prendre ? En effet, le traitement des problèmes rénaux chez le chat dépend des symptômes et du stade de celle-ci. Toutefois, pour soulager votre animal, vous pouvez opter pour :

  • Des fluides intraveineux pour corriger la déshydratation ;
  • Des injections de vitamines et de protéines ;
  • Des médicaments pour gérer les nausées ;
  • Des suppléments pour corriger les faibles niveaux de potassium ;

Aussi, si votre chat souffre d’insuffisance rénale terminale, vous devez le garder au chaud et dans un endroit confortable. Votre animal de compagnie doit avoir des nourritures riches en protéines, de l’eau et une litière à proximité. Il doit aussi être bien entouré par son maître et ses proches.

Cependant, si votre chat souffre beaucoup, vous pouvez peut-être discuter avec votre vétérinaire pour savoir si l’euthanasie doit être envisagée. Il en est de même s’il a des crises et vomit régulièrement. Si toutes les mesures prises ont échoué, il est peut-être temps.

Lorsque vous soupçonnez que votre chat souffre de problèmes rénaux, consultez un professionnel expérimenté de la santé animale. Grâce aux compétences de celui-ci, il peut fournir des tests de diagnostic et des résultats le même jour pour des soins efficaces. Il peut aussi recourir à la technologie avancée du laboratoire interne qu’il aurait à disposition pour aider votre chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.