Pelade du chat : conseils pour soigner la perte importante de poils chez un chat

L’état de santé d’un chat s’estime entre autres choses à l’aspect que présentent ses poils. Il est normal pour nos amis félins de perdre leurs poils de façon saisonnière, mais il est prudent de commencer à se poser des questions lorsque cette perte devient excessive. Quelles sont les causes de la pelade du chat ? Comment faire pour y remédier ?

chat qui fait sa toilette

Pourquoi mon chat perd-il ses poils ?

Nombreuses sont les raisons de la perte de poils chez les chats. Lorsque votre chat perd ses poils, il peut s’agir d’une simple mue. La mue est un phénomène tout à fait normal chez le chat. C’est le renouvellement de son pelage. Il se produit à des saisons particulières (printemps, automne). Compte tenu de la lumière du jour, les poils du chat changent. Ainsi, la fourrure du chat est plus dense dans les périodes où la nuit est plus longue que le jour. La perte de poils s’effectue alors de façon uniforme et sans démangeaisons. En cas de mue, il faut brosser les poils de votre chat pour éliminer les poils morts.

De quoi s’agit-il lorsque mon chat perd beaucoup ses poils ?

Quand la chute des poils est importante et accompagnée de démangeaisons, vous devriez vous poser des questions. La pelade de chat peut être causée par :

  • Les maladies parasitaires (la teigne, la gale, la démodécie, la dermatite par allergie aux piqures de puces) ;
  • La mauvaise alimentation ;
  • La mise bas ;
  • Les troubles du comportement liés au stress par exemple ;
  • Les allergies ;
  • Les maladies hormonales ;
  • Les maladies rares.

La pelade de chat : symptômes et traitement

À quoi reconnaît-on qu’un chat est affecté par la pelade ? Il peut perdre ses poils par plaques. Les plaques se retrouvent par exemple sur le dos, l’arrière-train, la tête, les pattes, les oreilles et le ventre. Par ailleurs, il se lèche le corps et se gratte un peu trop.

Les traitements pour lutter contre la pelade de chat sont fonction des causes de celle-ci. Ainsi, lorsque la pelade de chat est due à la mauvaise alimentation, il faut :

  • Renforcer les aliments de votre chat en vitamine B, en oligo-éléments ou en minéraux ;
  • Opter pour une alimentation premium.

Il est toutefois conseillé de toujours préalablement demander conseil à votre vétérinaire.

En ce qui concerne les maladies parasitaires, il existe un vieux traitement naturel contre la pelade du chat qui consiste à mélanger une cuillère à soupe de fleur de soufre à de l’huile d’olive jusqu’à obtenir une pâte consistante. Il suffit ensuite de passer cette pommade au pinceau à l’endroit où votre chat perd ses poils deux fois par jour jusqu’à sa guérison. La fleur de soufre est une poudre très fine jaune citron qui, autrefois utilisée dans les jardins et en médecine, se retrouve aujourd’hui en pharmacie. Mais surtout, n’oubliez pas de demander conseil à votre vétérinaire qui, compte tenu de la maladie, saura vous orienter par rapport aux traitements adéquats. Il importe de traiter fréquemment votre chat avec des antiparasitaires. Il y a de nouvelles molécules (fipronil, métaflumizone) qui sont contenues dans plusieurs produits et qui sont capables de tuer les puces et les tiques sans avoir des effets secondaires sur votre chat. Ces produits sont fabriqués sous forme de sprays à vaporiser sur tout le corps, de collier anti puce et de pipettes renfermant un liquide à verser dans le creux des omoplates.

La levure de bière est un bon moyen de réduire la chute des poils du chat. Ils s’en régalent pour la plupart.

Prendre de bonnes habitudes

Lorsque votre chat souffre de stress, vous pouvez lui faire suivre des séances avec un comportementaliste félin ou lui administrer des produits antistress. Trouvez la friandise qui lui convient le mieux, par exemple sur petsexpert.fr, et donnez-lui en régulièrement (attention aux excès, continuez à surveiller son poids). Faites en sorte qu’il vive dans un environnement rassurant, chaleureux et sans source d’énervement inutile. Veillez à trouver un traitement naturel pelade du chat auprès de votre vétérinaire.

Surtout, prenez l’habitude de bien brosser la fourrure de votre chat de façon régulière. Avec le chat norvégien ou le chat persan, faites-le tous les jours ; avec d’autres races de chat, vous pouvez généralement vous adonner à cette tâche une fois par semaine.

À propos des allergies, il vous faudra déterminer les causes. Elles sont généralement alimentaires. Dans ce cas, évitez de faire manger à votre chat des aliments qui lui causeraient des allergies.

Que ce soit en cas de perte de poils sur le dos ou de pelade du chat sur le ventre, il faut toujours, avant tout, faire appel à votre vétérinaire et ensuite mettre en œuvre un traitement naturel pelade du chat. Vous tenez sans doute beaucoup à votre compagnon félin : veillez donc à ce qu’il conserve une bonne santé, laquelle se reflétera dans la beauté de ses poils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.