Malpropreté du chat : comment l’éviter

Un chat est propre par nature. Il l’est d’autant plus si sa mère a bien eu le temps de lui inculquer les règles d’hygiène essentielles. À l’état naturel, cela signifie, creuser le sol pour y faire pipi ou caca et recouvrir ensuite de terre. En appartement, cela sous-entend le faire dans le bac à litière dédié à cet effet. Du jour au lendemain, l’animal peut pourtant changer de comportement et faire ses besoins n’importe où. Que faire dans ces cas ?

Les causes de la malpropreté de votre chat

Un chat qui été tout de suite adopté alors qu’il était encore trop petit peut devenir malpropre, car il ne sait pas encore comment et où faire ses besoins quand l’envie presse. Après un déménagement, Il peut aussi perdre ses repères s’il avait déjà eu l’habitude de le faire dehors. Une fois enfermé dans un appartement et ne pouvant pas en sortir, il n’a d’autres choix que de le faire là où cela lui convient. S’il couve une infection urinaire, une cystite, un calcul rénal ou autre, un chat peut aussi faire l’objet d’incontinence urinaire. Dans ces cas, il n’est pas malpropre, mais n’arrive tout simplement pas à se retenir. Des fibromes vaginaux ou des polypes vésicaux peuvent être à l’origine de ces derniers. Pour cela, le mieux est évidemment de consulter au plus vite un vétérinaire.

Malpropreté du chat, comment l'éviter

La malpropreté d’un chat peut être liée à une perte de repères. Dans ce cas, il fera ses besoins dans les endroits qu’il juge appropriés pour cela. Ce qui veut dire, à même le sol, sur les moquettes, dans les draps ou les linges sales qu’il peut marquer de ses odeurs… Le changement de sa litière ou le nettoyage fréquent de celui-ci peut également chambouler l’habitude de cet animal. C’est pourquoi il est déconseillé de le laver plusieurs fois par jour ou même d’utiliser à cet effet des produits parfumés ou désodorisants pouvant perturber encore plus ses habitudes. Contrairement à ce que l’on croit, la plupart des chats n’aiment pas non plus faire leur besoin dans une litière fermée. En effet, ils ont besoin de regarder aux alentours quand ils font leurs besoins. Aussi, au moindre signe de danger, ils peuvent prendre leurs jambes à leur cou et déguerpir au plus vite. Si vous utilisez ce genre de bac à litière pour votre chat, vous pouvez enlevez le couvercle afin qu’il puisse surveiller les environnants à ces moments-là.

Les moyens pour les éviter

Quand votre chat ne fait pas dans sa litière, évitez absolument de le punir en le « forçant à sentir », au risque d’aggraver encore plus son malaise. Le mieux est de mettre sa litière dans un lieu de passage, sans toutefois la mettre à côté de sa nourriture. Un chat ne se soulage effectivement pas là où il mange. Réfléchissez donc au meilleur endroit où positionner le bac à litière. Assurez-vous aussi que le substrat que vous utilisez lui convient. De ce fait, choisissez celui-ci neutre, sans aucune odeur parfumée pouvant le faire fuir. Si jamais, vous devez déménager pour une raison ou une autre, essayez de l’apaiser autant que possible en plaçant les meubles autour de sa litière dans la même place qu’auparavant. Il se sentira ainsi moins dépaysé.

[amazon_link asins=’B001MZV3OO,B009HOP8K2,B0095SMIUS,B00MYWFJ7G,B002YJSQ88′ template=’Selection’ store=’assemoss-21′ marketplace=’FR’ link_id=’8f945eac-9d1c-11e7-8f6e-d56bedf6ef2f’]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *